confinés pour briller

«Vous allez entendre parler de guerres et de bruits de guerres: gardez-vous de vous alarmer car cela doit arriver. Mais ce ne sera pas encore la fin. Une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume, et il y aura, par endroit, des famines et des tremblements de terre. Tout cela ne sera que le commencement des douleurs. Alors on vous livrera aux tourments, et l’on vous fera mourir, et vous serez haïs de toutes les nations, à cause de mon nom. Et ce sera pour beaucoup une occasion de chute, ils se trahiront, se haïront les uns les autres. Plusieurs faux prophètes s’élèveront et séduiront beaucoup de gens. Et en raison des progrès de l’iniquité l’amour du plus grand nombre se refroidira. Mais celui qui persévèrera jusqu’à la fin sera sauvé. Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin.»
‭‭

Mathieu 24 : 6 – 14

Nous sommes le mardi 17 mars 2020 et depuis midi, tous les français sont appelés à rester chez eux : une situation inédite de toute l’histoire de la France. La propagation fulgurante du virus nommé COVID-19 devenu une pandémie, a poussé le gouvernement à prendre une décision drastique. Aucune sortie non essentielle autorisée.

Quand le monde autour de nous est en train de s’agiter, nous, enfants de Dieu, sachons profiter de ces circonstances « obligées » de déconnexion afin de pouvoir se reconnecter à l’essentiel : la famille. Nous sommes tellement conditionnés par le système qui nous entoure que nous ne savons plus vivre simplement l’instant présent.

Soyons reconnaissants de cette pause obligée, où nos corps se relâchent, où l’on peut se recentrer sur les plaisirs simples de la vie.

Occasion rêvée aussi pour tous les amoureux de Jésus, les chrétiens, l’Eglise pour vaquer à des occupations chères à nos coeurs :

la prière, l’étude approfondie de la Parole de Dieu, la recherche de la face de Dieu, les moments de qualité en famille.

Dehors, le monde est dans l’affolement et la peur. On est dans un monde que je dirai de « micro-onde ». Il faut tout faire vite et il faut remplir, il faut posséder, accumuler, se gaver comme des oies, d’images, de son, de nourriture, de voyage, de travail, se dépêcher de posséder comme si c’était la dernière fois. Et malheureusement, jamais satisfait, une âme en peine, toujours plus vide, désespérée.

Les scènes désolantes que les médias nous relayent des supermarchés, les remplissages à outrance des chariots, la peur du vide, tout cela nous montre la déchéance de notre société actuelle. On n’est que mortel, pas de lendemain certain.

Parce qu’Il vit, je n’ai rien à craindre.

Mes lendemains sont assurées.

Entre Ses mains, il tient ma vie,

Pour ce temps et l’éternité, je sais qu’Il vit.

Bill & Gloria Gaither

Tout cela pour dire que ce monde dans lequel tu vis, chrétien, a besoin de Jésus, le seul et l’unique, la source d’eau vive qui ne tarit jamais, l’amour parfait, le chemin, la vérité, la vie. Les scènes de désolation à l’extérieur (de mon havre de paix de maison) me poussent et me motivent davantage à partager mon trésor : Jésus celui qui me comble, qui m’aime, qui assure mon lendemain, en Jésus, j’ai la vie éternelle, je suis éternelle, mon corps mortel se changera en corps glorieux, et la mort n’a aucun pouvoir sur moi. Le péché est derrière moi, et avec le sceau du Saint-Esprit sur moi le Malin ne pourra jamais me toucher. Si seulement le monde connaissait ce secret, il se ruerait comme il se rue aux supermarchés pour aller chercher ce trésor, ce cadeau 🎁 précieux, et pourtant si accessible.

Alors, Chrétien, la technologie est au-dessus du confinement. Lève-toi, et brille ta lumière devant les hommes. L’Eglise Bonne Nouvelle ou l’Eglise restera confinée mais elle reste connectée à Jésus pour briller sur ce monde.

L’Eglise peut être confinée mais elle apprécie et profite des temps de qualité en famille.
‭‭

«Tu es mon Dieu et je te louerai, mon Dieu, je proclamerai ta grandeur. Louez l’Eternel, car il est bon! Oui, sa bonté dure éternellement!»

Psaumes‬ ‭118:28-29‬ ‭S21‬‬
«Je connais, moi, les plans que je prépare à votre intention – déclaration du SEIGNEUR – non pas des plans de malheur, mais des plans de paix, afin de vous donner un avenir et un espoir.»
‭‭Jérémie‬ ‭29:11‬ ‭NBS‬‬

Publié par

Eglise Bonne Nouvelle

Nous sommes une petite assemblée mais nous avons un grand coeur.